Le 1er janvier 2019, Charles Murray est entré en fonction à titre de commissaire à l’intégrité par intérim. Il exercera ce rôle en attendant qu’un nouveau commissaire soit nommé pour remplacer l’hon Alexandre Deschênes, c.r. qui a pris sa retraite le 31 décembre 2018.

M. Murray a été assermenté en tant qu’ombud du Nouveau-Brunswick le 3 juillet 2013, pour un mandat de sept ans. Il est la septième personne à assumer le rôle d’ombud du Nouveau-Brunswick depuis la création du Bureau de l’ombud en 1967.

M. Murray est diplômé de l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario, et de l’école de droit de l’Université Dalhousie, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Il a entamé sa carrière en tant qu’avocat dans le secteur privé au Nouveau-Brunswick à la fin des années 1980. Au fil des ans, il a assumé divers rôles au sein du gouvernement provincial et du gouvernement fédéral. Plus récemment, il a été directeur général de la Commission sur la délimitation des circonscriptions électorales et responsable des politiques à la Direction de la législation de la santé et de la réglementation des professions du ministère de la Santé.

M. Murray a grandi dans la péninsule de Kingston, mais il habite maintenant à Fredericton avec son épouse Sarah et leurs jumeaux, Gideon et Grant. Il est membre du Epsilon Y’s Men’s Club de Fredericton, de la confraternité des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du Barreau du Nouveau-Brunswick et de l’Association du Barreau canadien. Il agit également comme directeur de tournois au sein de l’American Contract Bridge League.

Il possède une ceinture noire en karaté de style Kinrosha et participe à des marathons de marche à l’occasion.